Jitex
Des entreprises à visiter !
Par Bastien de Lazzari, JITEX

novembre 2007



La CCIFJ et la Société franco-japonaise des techniques industrielles proposaient une série de visites en entreprises le vendredi 26 octobre 2007. Au programme de la journée : Ajinomoto, Mitsubishi Heavy Industries ainsi que le temple Soji.

Plus de goût

Le premier kanji d’Ajinomoto signifie « goût »... Le nom de cette entreprise signifie donc « plus de goût ». Et pour cause ! Une pincée du condiment Ajinomoto dans un verre de soupe non assaisonnée et le goût s’en trouve changé ! Ce n’est ni salé, ni sucré, ni même amer, c’est une autre voie : celle de l’algue séchée (konbu). 4kg de produit naturel pour 6 grammes d’exhausteur de goût.

Ajinomoto est spécialisée dans la production de saveurs. Par exemple, une des ses unités de production fabrique le goût de l’ail, utilisé dans les plats cuisinés chinois CookDo, marque du groupe Ajinomoto. Des pilules d’ail peuvent également servir de complément alimentaire. Ajinomoto produit aussi des compléments alimentaires à partir du poisson le bonito, petite torpille dont la vitesse de pointe de vitesse peut atteindre 50 km par heure. Le produit de la pêche est fumé, mis en poudre puis en granulés pour être vendus, en fin de chaîne, comme complément alimentaire en acides aminés. Le corps humain en est constitué à 30%... ses besoins en acides aminés sont donc, comme l’eau, très importants. Keisuke Nagai, vice président du groupe Ajinomoto précise : « Nous ne gâchons rien des bonites que nous pêchons. Les arêtes servent pour le calcium, la chaire pour les acides et les restes sont brûlés pour le séchage des poissons. »

Mitsubishi Heavy Industries - site de Kanazawa, Yokohama.

Le site de Kanazawa regroupe les lignes d’assemblages de moteurs diesels, de turbines, de chaudières industrielles, ainsi que la plus grande éolienne installée au Japon. Les participants ont pu pénétrer directement au cœur de l’usine d’assemblage où ils ont pu découvrir le processus de production du moteur à gaz MACH-30G, un modèle équipant les centrales électriques. Il peut comprendre de 12 à 18 cylindres et générer de 3650 à 5750 kW. Ce type de moteur connait beaucoup de succès également pour ses performances environnementales. Le responsable de l’unité d’assemblage a expliqué aux participants comment ces moteurs peuvent être chargés directement depuis la fin de ligne de montage sur un navire de fret amarré au quai avoisinant le site grâce à une grue-portique 230 tonnes.

Une autre partie du site de production est consacrée à l’usinage de turbines, où les participants ont pu approcher le système hydraulique contrôlé numériquement qui cisèle les cannelures des turbines à gaz et des ensembles turbines-chaudières façonnés par l’usine.

La visite s’est poursuivie par le site de l’éolienne MWT92/2.4, que les participants ont pu approcher en bus seulement de part les conditions météo. Muni d’un rotor de 92 mètres de diamètre et d’un système lui permettant de supporter les vents violents sans dommage, l’éolienne génère idéalement une puissance nominale de 2400 kW par des vitesses de vent comprises entre 12.5 et 25 m/s. Il s’agit actuellement de la plus grande éolienne installée au Japon.

Temple Soji

Construction dans la préfecture d’Ishikawa : 1321

Déménagement à Yokohama, pièce par pièce : 1898

Il est 5 heures du soir, la pluie tombe averse dans la pénombre vespérale. Un moine zen, 35 ans, le crane rasé, chaleureux, il nous accueille dans un anglais fluent. Première bonne surprise. Un couloir de 185 mètres de long entre deux bâtiments « pour éviter toute propagation d’incendie » que les moines nettoient plusieurs fois par jour, en plus de quelques milliers de mètres carrés à épousseter, genoux au sol. La taille de la salle de cérémonie dépasse l’entendement : 1000 tatamis de plein pied. « Nous ne sommes pas trop serrés pour la prière », sourit notre guide. Le temple zen de Soji est une merveille dont la visite est passionnante... Une idée à méditer !



Article tiré de la lettre mensuelle de la CCIFJ :

http://www.lalettremensuelle.fr/spip.php?article2169&var_recherche=jitex&lang=fr



Accès à la lettre mensuelle de la CCIFJ : http://www.lalettremensuelle.fr

« Activité des entreprises françaises au Japon, informations sur le marché japonais, suivi de la conjoncture, conseils export Japon, infos sur le marché du travail japonais... La Lettre Mensuelle est publiée par la Chambre de commerce et d’industrie française du Japon »